Fidest – Agenzia giornalistica/press agency

Quotidiano di informazione – Anno 33 n° 348

Un nouveau rapport européen appelle à protéger la diversité cinématographique

Posted by fidest press agency su lunedì, 24 novembre 2014

hqdefaultAlors que la Commission européenne vient de renouveler ses membres, que le nouveau programme Europe Créative est en cours d’application et que le principe de territorialisation des aides a été confirmé, le think tank européen Notre Europe – Institut Jacques Delors, l’ifa (Institut pour les relations culturelles avec l’étranger) et UniFrance films publient un rapport sur la diffusion du film européen dans l’Union européenne et sur le marché mondial, rédigé par Josef Wutz, spécialiste de la distribution internationale de films, également disponible en anglais et en allemand.bCe rapport a été présenté aujourd’hui dans le cadre des rencontres franco-allemandes de Leipzig, en présence de Costa Gavras, cinéaste et président de la Cinémathèque française qui a signé la préface de ce rapport, Yves Bertoncini, directeur de Notre Europe – Institut Jacques Delors, Sebastian Körber, secrétaire général adjoint de l’ifa et Jean-Paul Salomé, président d’UniFrance films.
Ce rapport cherche à dresser un état des lieux de la diffusion du film européen dans les pays européens et dans le monde entre 2002 et 2014. Il prend en compte l’ensemble des acteurs de la chaîne du film et s’attache plus spécifiquement à quatre pays : l’Allemagne, l’Espagne, la France et l’Italie. Valentin Pérez formule ensuite des recommandations visant à rendre plus visible le cinéma européen.
La conclusion du rapport est sans appel: seuls des soutiens renforcés, notamment à la distribution, et une régulation assumée permettront l’éclosion réelle de cinématographies nationales solides. L’objectif consiste à renforcer le désir de diversité qu’incarne aujourd’hui le cinéma européen (fiction, documentaires, animation, etc.), dans l’Union européenne mais aussi dans le monde.
Trois recommandations apparaissent cruciales pour améliorer les conditions visant à garantir la diversité et la diffusion des films européens :
1. Mieux accompagner les salles européennes
Une action forte et rapide en ce sens est indispensable pour poursuivre le maillage du territoire européen en salles, offrant au public des œuvres reflétant la richesse de la production mondiale dans toute sa diversité.
2. Réinventer une forme de régulation qui corresponde à l’ère économique et technologique que nous vivons
Un renforcement des aides à la distribution des films européens en Europe et en dehors de l’Europe doit être examiné rapidement pour que nos films ne se cantonnent pas à leur propre pays.
3. Placer les œuvres européennes au cœur des programmes des chaînes de télévision publiques et stimuler les nouvelles voies de distributionLes services publics télévisuels doivent, de ce fait, être les lieux d’éditorialisation d’une certaine offre culturelle encore davantage que par le passé. Parallèlement, des outils d’accompagnement doivent être développés pour que le cinéma européen ne reste pas au bord du chemin de la vidéo à la demande.Notre Europe – Institut Jacques Delors est le think tank européen fondé par Jacques Delors en 1996 dont l’objectif est de produire des analyses et des propositions destinées aux décideurs européens et à un public plus large, ainsi que de contribuer aux débats relatifs à l’Union européenne. Nous diffusons de nombreuses publications, des vidéos et des sons, organisons et participons à des séminaires et conférences partout en Europe et intervenons régulièrement dans les médias européens, par la voix de nos présidents, de notre directeur et de notre équipe.
Fondée en 1949, UniFrance films est une association à but non lucratif basée à Paris, avec des bureaux à New York, Bombay, Pékin et Tokyo, visant à promouvoir le cinéma français dans le monde entier. Cette association rassemble plus de 950 professionnels français de l’industrie cinématographique (exportateurs, producteurs, comédiens, agents artistiques, etc.) qui promeuvent et soutiennent leurs films auprès du public, des acheteurs et des médias internationaux.Une coexistence pacifique et ouverte entre les hommes et les cultures à l’échelle mondiale: c’est la vision animant l’ifa, un Institut pour les relations culturelles avec l’étranger. Nos missions principales portent sur la compréhension entre les peuples, l’échange artistique, le dialogue interculturel et la gestion civile des conflits. Grâce à des programmes comportant des expositions, des dialogues et des conférences, nous encourageons l’échange artistique et culturel international. En tant que centre de compétences de la politique culturelle et éducative allemande à l’étranger, bénéficiant d’un réseau mondial, nous réunissons la société civile, la culture, l’art, la politique, les médias et la science. Ce rapport a reçu le soutien du programme de recherche « Culture et politique étrangère » de l’ifa, au sein duquel des chercheurs travaillent sur des questions et domaines clés en matière de politique culturelle et éducative à l’étranger. L’ifa est financé par le ministère allemand des Affaires étrangères, le Land de Bade-Wurtemberg et sa capitale Stuttgart.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: