Fidest – Agenzia giornalistica/press agency

Quotidiano di informazione – Anno 29 n° 23

Politique de concurrence et innovation à l’ère du numérique

Posted by fidest press agency su domenica, 4 dicembre 2016

Parigi torre-eiffel1Paris ventredi 9 DÉCEMBRE 2016 8h30 > 17h30 Conseil d’État, Salle d’assemblée générale, Place du Palais-Royal. L’Institut Jacques Delors vous convie à une journée de débats sur la politique de concurrence et d’innovation à l’ère du numérique organisée, en partenariat avec la Société de législation comparée et la Fondation pour le droit continental, au Conseil d’État. Programme:
8h30 > 9h – Accueil des participants
9h > 9h15 – Ouverture
Dominique HASCHER, président de la Société de législation comparée
Jean-Marc SAUVÉ, vice-président du Conseil d’État
9h15 > 12h00 – Table ronde : une politique ou des politiques de concurrence?
Hubert BAZIN, avocat au barreau de Paris, DS Avocats (Pékin)
Winston MAXWELL, avocat aux barreaux de New York et Paris, Cabinet Hogan Lovells (Paris) LLP
Paul C. SAUNDERS, ancien associé du cabinet Cravath Swaine & Moore LLP, professeur au Georgetown Law Center.
Bo VESTERDORF, ancien président du Tribunal de première instance de l’Union européenne
Guillaume LORIOT, directeur, Direction Générale de la concurrence (DG COMP) de la Commission européenne.
Débats présidés par Pascal LAMY, président d’honneur de l’Institut Jacques Delors14h > 17h – Table ronde : quelle politique pertinente à l’ère du numérique ?
Jean-Michel DARROIS, avocat au barreau de Paris, Darrois Villey Maillot Brochier, président de l’Observatoire international des régulations économiques
Frédéric MAZELLA, président-fondateur de BlaBlaCar
Anne PERROT, associée du Cabinet MAPP, professeur à Sciences Po Paris
Hal VARIAN, Chief Economist, Google ou Fabien Curto Millet, directeur des analyses économiques, Google débats présidés par Philippe AGHION, professeur au Collège de France
Conclusion Emmanuel MACRON, ancien ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, à confirmer L’innovation dans le numérique bouleverse très large-ment les grands équilibres économiques mondiaux : celui qui innove dans ce domaine prend le marché mondial comme le montrent les exemples de Google, Amazon, Facebook, Apple, Booking, Airbnb ou encore Uber. Quelles sont les politiques de concurrence appliquées par les grandes puissances mondiales, États-Unis, Chine et Union européenne, dans ce secteur ? Comment certains États, notamment les États-Unis, ont-ils laissé se constituer des positions dominantes sur un grand marché pour ensuite se projeter sur le marché mon-dial ? Comment définir les rapports entre concurrence et innovation à l’ère du numérique?Quels sont les ressorts macro-économiques de cette révolution industrielle qui bouleverse tous les secteurs et toutes les rentes? Par quelles politiques d’innovation et de concurrence « The winner takes it all » ? Quelle est la nouvelle donne de cette nouvelle économie schum-péterienne ?
Enfin, quels sont les enjeux en termes de rapports de force entre les trois principales puissances mondiales organisées : États-Unis, Chine et Union européenne?

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: