Fidest – Agenzia giornalistica/press agency

Quotidiano di informazione – Anno 30 n° 328

Sixième année pour “Tu n’es pas un ennemi!”

Posted by fidest press agency su mercoledì, 7 novembre 2018

L’Université Européenne de Rome a démarré sa sixième année d’activité pour l’Atelier de communication “Tu n’es pas un ennemi!”, fondé et dirigé par le journaliste Carlo Climati.
L’Atelier se propose de sensibiliser les jeunes à une nouvelle forme de communication, qui ne considère pas l’Autre un ennemi et qui repose sur le dialogue et l’acceptation tranquille de l’autre.
Cet Atelier est à la fois théorique et pratique. Il fait partie des activités de responsabilité sociale de l’Université Européenne de Rome. Il explore les différentes formes de communication dans le monde d’aujourd’hui à travers le journalisme, les réseaux sociaux, la musique à la radio, la télévision et le dialogue dans la vie quotidienne.
“Tu n’es pas un ennemi!”. Voilà la devise, l’idée de base de cet Atelier. Les jeunes sont encouragés à voir les autres avec un nouveau regard, à créer des langages qui puissent représenter un pont pour tous et contribuer à la démolition des murs, des obstacles, des soupçons et de la méfiance. “Souvent, on pense que la communication repose sur un fleuve de mots et d’opinions. En fait, la première règle d’une bonne communication n’est pas de savoir parler, mais savoir écouter “, a déclaré Carlo Climati. “Tout être humain possède une valeur. Aller à sa rencontre et l’écouter veut dire ouvrir son cœur à une communication authentique, alimentée par un dialogue tranquille. Mais pour ce faire, nous devons, avant tout, battre la non-culture du préjugé. C’est cette sensation qui nous pousse à ne pas communiquer avec les autres, car, à l’intérieur de nous, nous avons déjà jugés, catalogués, rejetés, mis de côté les autres. Il arrive souvent d’avoir cette attitude de fermeture envers l’autres. Nous ne l’approchons pas car il a des idées différentes des nôtres ou qui sait quoi d’autre qui nous pousse à avoir un parti pris contre lui””Le préjugé est une chose terrible parce que, comme son nom l’indique, c’est un jugement rendu au préalable. Avant de se connaître véritablement, de s’embrasser et de se regarder dans les yeux”, a-t-il expliqué Carlo Climati. «Parfois, le préjugé peut devenir une arrêt à mort, parce qu’il tue la communication, le dialogue, la possibilité de trouver un nouvel ami. Voilà comment naissent les murs, les guerres, les silences, les conflits non résolus de la vie quotidienne. Surmonter les préjugés veut dire retrouver notre nature de communicateurs et d’humains la plus authentique prêt à l’accueil et au dialogue avec tous dans la sérénité».

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: