Fidest – Agenzia giornalistica/press agency

Quotidiano di informazione – Anno 29 n° 327

Posts Tagged ‘jacques delors’

Economie Sociale et Solidaire Nouveau Levier de l’action de l’UE en Mediterranee?

Posted by fidest press agency su venerdì, 10 novembre 2017

European public opinionParis Auditorium Groupe Macif 17-21 Place Etienne Pernet, 75015, 18h00 > 20h00 15 novembre 2017 MedESS1 et le think tank Notre Europe – Jacques Delors Institute organisent conjointement une conférence intitulée «L’économie sociale et solidaire: un nouveau levier de l’action de l’UE en Méditerranée». Face aux nombreuses crises de la zone euro-méditerranéenne (crise migratoire, crise économique et sociale) et à la transition politique, le développement de l’économie sociale et solidaire (SSE) est l’une des pistes d’action pour promouvoir un développement inclusif et durable.
Sa valeur ajoutée économique profite aux populations des deux rives de la Méditerranée et de l’Afrique. L’ESS agit en faveur du développement économique, social et sociétal. C’est un secteur qui a historiquement corrigé les inégalités économiques et sociales entre les individus et les territoires, plaçant les personnes au centre des activités. En France, c’est un secteur en plein essor (10% du PIB et plus de 2 millions d’employés) doté d’une loi qui le régit spécifiquement depuis juillet 2014 et d’institutions et réseaux dédiés au niveau national et reconnus au niveau européen. En Europe, 160 000 coopératives, réparties entre PME et grandes entreprises, sont actives dans plusieurs secteurs de l’économie: agriculture, services, intermédiation financière, etc.
Dans les pays du sud de la Méditerranée, l’ESS prend diverses formes et réalités. Le secteur rassemble de nombreuses institutions qui ont pour but de concilier utilité sociale, solidarité, performance économique et gouvernance démocratique, dans le but de créer des emplois et de développer une plus grande cohésion sociale. L’ESS, sous sa forme moderne, fait l’objet d’une attention considérable de la part des pouvoirs publics nationaux, notamment de la part des pays européens et des pays du voisinage méridional de l’Europe qui ont pris la mesure de son potentiel en termes de création d’emplois et de développement territorial. Certains pays ont adopté un processus de reconnaissance de l’ESS qui implique la mise en œuvre de politiques locales et la définition de cadres législatifs et réglementaires et l’appropriation par les élus locaux. Une nouvelle approche est nécessaire pour renforcer le partenariat entre l’UE et les pays voisins du Sud: elle doit être définie sur la base d’une responsabilité mutuelle.
Désormais, la nouvelle politique de voisinage doit promouvoir l’instauration durable de la démocratie tout en favorisant la création d’emplois dans les pays concernés. L’ESS peut renforcer cette orientation.
MedESS is a non-profit NGO created by two SSE major groups in France: Macif and Crédit Coopératif. Its main objective is to promote SSE values and activities in the countries boarding the Mediterranean Sea (Europe and Maghreb + Lebanon & Egypt). Members of MedESS are convinced that SSE could complement solutions of mainstream economy through job creation and establishment of a common SSE legal framework. MedESS has strong ties with SSE networks and actors in both shores of the Mediterranean region.
L’objectif de la conférence est de faire la lumière sur l’ESS dans les pays de l’UE et de la Méditerranée et sur comment l’ESS pourrait devenir un nouveau levier de l’action de l’UE en Méditerranée.
Participants 100 représentants d’organisations coopératives, mutuelles de santé, PME, entreprises, fondations, en France, en Europe et dans les pays du sud de la Méditerranée.

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Grand oral des europdéputés: Que font nos eurodéputés?

Posted by fidest press agency su sabato, 9 settembre 2017

le mansLe Mans, 19 septembre 2017 18h00 > 20h00 EVE-Scène universitaire, Avenue R. Laënnec, 72000 Le Mans. L’Institut Jacques Delors, en partenariat avec Alliance Europa, l’Université du Maine et la Maison de l’Europe Le Mans – Sarthe, organise un débat avec les eurodéputés de l’eurocirconscription Ouest afin de revenir sur leur bilan à mi-mandat. Programme:
18h00 > 18h15 – Mot d’accueil Rachid EL GUERJOUMA, Président de l’Université du Maine
18h15 > 20h00 – Quel bilan et quels défis européens pour les parlementaires de l’Ouest ?
Jean ARTHUIS, Député européen, ADLE, Marc JOULAUD, Député européen, PPE, Gilles LEBRETON, Député européen, ENL, Emmanuel MAUREL, Député européen, PSE. Intervention des experts Débat avec le public. Débat animé par Fabien CAZENAVE, Journaliste chez Ouest France.
Les parlementaires européens élus en 2014 sont arrivés à mi-mandat en 2017. L’occasion pour l’Institut Jacques Delors, en partenariat avec le Mouvement Européen-France et sur la base de données VoteWatch, d’analyser les votes exprimés par les parlementaires élus en France sur 20 enjeux emblématiques soumis à leur approbation. Investiture de la Commission Juncker, TTIP, secret des affaires, Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, accord avec l’Iran,… autant de sujets sur lesquels les parlementaires européens ont eu à s’exprimer au cours de deux ans et demie de mandat, et repris dans 20 infographies déclinées sur le plan national et par eurocirconscription. Elles permettent de mettre « des visages sur les clivages » politiques qui structurent la vie démocratique du Parlement européen, et qui ne sont pas mécaniquement figés par le clivage droite-gauche ou la nécessité de soutenir un gouvernement, comme au niveau national. C’est en partenariat avec Alliance Europa, l’Université du Maine et la Maison de l’Europe Le Mans – Sarthe, que l’Institut Jacques Delors organise un débat avec les eurodéputés de l’eurocirconscription Ouest pour continuer de donner un visage à ces clivages et permettre un dialogue citoyen entre eurodéputés et citoyens européens au sujet du rôle du Parlement européen, de celui des eurodéputés, et des différents enjeux européens sur lesquels ils sont amenés à s’exprimer. Ces débats permettront aussi la prise de parole de différents professeurs et chercheurs, experts des enjeux abordés, afin d’éclairer au mieux cette rencontre citoyenne. (photo: le mans)

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Création de l’Académie Notre Europe – Institut Jacques Delors

Posted by fidest press agency su giovedì, 13 luglio 2017

Institut Jacques DelorsParis. L’Institut Jacques Delors, le think tank européen fondé en 1996 par l’ancien Président de la Commission européenne et présidé par Enrico Letta, doyen de l’École des affaires internationales de Sciences Po et ancien Premier Ministre italien, crée l’Académie Notre Europe – Institut Jacques Delors. L’Académie est un lieu de formation, d’échange et de partage de connaissances sur les politiques européennes. Son ambition est de mettre à disposition de jeunes et de professionnels, l’expertise sur les sujets européens et le vaste réseau d’experts et de décideurs de haut niveau que l’Institut Jacques Delors développe depuis plus de 20 ans.
Ce projet entre dans les missions d’information et de formation tout au long de la vie chères au Président fondateur de l’Institut. En cette première année l’Académie s’adresse à deux publics et s’ouvrira à d’autres dans les années à venir. La formation pour l’année 2017/2018 est réservée :
1. Aux journalistes non-initiés aux affaires européennes, qui auront accès à des échanges avec des experts et des protagonistes de la construction européenne grâce à des modules conçus à cet effet.
2. Aux jeunes entre 18 et 26 ans qui bénéficieront gratuitement des cours avec des intervenants de très haut niveau.
C’est au travers de rencontres avec des experts des affaires européennes et des décideurs, ainsi que de voyages à Bruxelles, Strasbourg, Rome ou Berlin, que les participants de l’Académie Notre Europe – Institut Jacques Delors pourront acquérir une connaissance plus aiguë et débattre de la construction européenne et de son avenir tout en tissant des liens pérennes entre eux. «Un vent nouveau souffle sur l’Europe et nous sommes déterminés à mettre toute notre énergie, nos connaissances et notre influence au service de ce momentum qui s’annonce positif pour l’UE » – explique Enrico Letta, initiateur du projet. « L’élection d’Emmanuel Macron, dont la campagne résolument pro-européenne a été une nouveauté et une réussite, a profondément renouvelé la politique française. Nous souhaitons accompagner ce renouveau et contribuer à la formation d’une nouvelle classe dirigeante pro-européenne, préparée et capable de faire face à la complexité des défis que traverse l’Europe. Une classe dirigeante jeune, avec des idées novatrices et l’enthousiasme nécessaire pour refonder le projet européen ». Parmi les intervenants de l’Académie on retrouve d’anciens Commissaires européens, des dirigeants d’organisations internationales ainsi que des anciens ministres ou des décideurs européens et nationaux de haut niveau.Pour sa première année l’Académie accueillera un groupe d’environ 20 journalistes et 20 jeunes.
Les candidatures peuvent être soumises via un formulaire sur http://www.academienotreeurope.eu du 12 juillet 2017 jusqu’au 10 septembre 2017. La formation se tiendra d’octobre 2017 à mai 2018.Le cursus adressé aux jeunes de 18 à 26 ans aura lieu à raison d’un vendredi par mois dans les locaux de l’Institut Jacques Delors à Paris.
Les modules réservés aux journalistes seront d’une durée de 4 heures un vendredi par mois dans les mêmes locaux.Enrico Letta sera l’invité de la matinale de France Inter le mercredi 12 juillet de 8h20 à 9h pour présenter l’Académie Notre Europe – Institut Jacques Delors. (Nicolò Conti)

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Extending Erasmus: a new impetus for youth mobility in Europe/Prolonger Erasmus : un nouvel élan pour la mobilité des jeunes en Europe

Posted by fidest press agency su venerdì, 16 giugno 2017

erasmus30 years after it was launched by the European Commission led by President Jacques Delors in June 1987, the “Erasmus” programme has become one of the most emblematic “brands” of the EU, a legacy that deserves to flourish giving a new impetus to youth mobility in Europe. While many technical and statistical assessments have already been carried out to evaluate Erasmus’ impact on the employability of its beneficiaries or their open-mindedness about European citizenship, it might be worthwhile, on the occasion of the programme’s 30th anniversary, to put into historical perspective its political repercussions and to outline its future.This policy paper by Yves Bertoncini, our director, and Sofia Fernandes, senior research fellow at the Jacques Delors Institute, presents an overview of the quantitative and qualitative evolution of the Erasmus programme over the last three decades. Secondly, we will highlight the success of the “Erasmus spirit”, which is reflected in the Europeanisation of university courses and the development of non-academic mobility, an indispensable component to diversifying the profile of beneficiaries of the EU’s mobility programmes.
1. 3244 pioneers received Erasmus grants in 1997-1998. Today almost 300000 young academics benefit every year. Erasmus has expanded considerably since 1987 and has paved the way for the creation of other mobility programmes aimed at pupils in secondary education, those in vocational education and training, volunteers, etc. In 2014, all these European mobility programmes were brought together within the framework of a new “”Erasmus+” programme.
2. Erasmus should be perceived and promoted as part of a broader Europeanisation of academic curricula, which is increasingly reflected in the possibility of pursuing all of one’s education and training in another EU country (rather than in “exchanges”). Currently, 10 % of European graduates have a study period abroad.
3. Further efforts are needed as member states have set themselves the target of 20 % of tertiary graduates completing part of their studies abroad by 2020.
4. It is also necessary to ensure qualitative improvements, in particular in terms of the target audience. Only 1% of European apprentices (for a target of 6% by 2020) are currently opting for a stay abroad during their training.
5. Last but not least, encouraging young people’s mobility in Europe must be achieved through increased support for experiences outside the formal education system, which may be more attractive to their potential beneficiaries, not least because they are less “constraining” than a study period in another EU country.
erasmusTrente ans après son lancement par la Commission européenne présidée par Jacques Delors en juin 1987, le programme « Erasmus » est devenu l’une des « marques » les plus emblématiques de l’UE, un héritage qu’il s’agit de faire fructifier en donnant un nouvel élan à la mobilité des jeunes en Europe. Si de nombreux bilans techniques et statistiques ont déjà été dressés quant à l’apport d’Erasmus sur l’employabilité de ses bénéficiaires ou sur leur ouverture à la citoyenneté européenne, il est utile de profiter de son trentième anniversaire pour établir une mise en perspective plus politique de l’impact et de l’avenir de ce programme.Ce policy paper d’Yves Bertoncini, notre directeur, et Sofia Fernandes, chercheur senior à l’Institut Jacques Delors, a ainsi pour objectif de présenter un aperçu de l’évolution quantitative et qualitative du programme Erasmus au cours des trois dernières décennies et de mettre en lumière le succès de l’ « esprit Erasmus », qui se traduit notamment par l’européanisation des cursus universitaires et le développement de la mobilité non académique, un axe clé pour diversifier le profil des bénéficiaires des programmes de mobilité de l’UE.
1. 3244 pionniers ont bénéficié d’une bourse Erasmus en 1997-1998 ; aujourd’hui presque 300 000 jeunes universitaires en profitent chaque année. Erasmus s’est considérablement élargi depuis 1987 et a ouvert la voie à la création d’autres programmes de mobilité destinés aux lycéens/collégiens, aux candidats en formation professionnelle, aux bénévoles etc. L’ensemble de ces programmes européens de mobilité ont été rassemblés en 2014 au sein d’un nouveau « Erasmus+ ».
2. Erasmus doit aussi être perçu et promu comme la composante d’un mouvement d’européanisation plus large des cursus académiques, qui se traduit par le développement des formations suivies intégralement dans un autre pays de l’UE plutôt qu’en « échange ». Actuellement, 10% des diplômés européens réalisent une partie de leur formation dans un autre État membre.
3. Des efforts supplémentaires sont nécessaires, car les États membres se sont donné pour objectif que 20 % des diplômés de l’enseignement supérieur effectuent une partie de leurs études à l’étranger à l’horizon 2020.
4. Il est également nécessaire de promouvoir des améliorations qualitatives, notamment en termes de public cible. Seulement 1% des apprentis européens (pour un objectif de 6% en 2020) réalisent un séjour à l’étranger au cours de leur formation.
5. Enfin, encourager la mobilité des jeunes en Europe doit également passer par un soutien accru à des expériences s’inscrivant hors du système éducatif formel, qui peuvent être davantage attractives pour leurs bénéficiaires potentiels, y compris parce qu’elles sont moins « engageantes » qu’un séjour d’étude dans un autre pays de l’UE. (photo. erasmus)

Posted in Estero/world news, Università/University | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

L’Institut Jacques Delors sur l’élection présidentielle

Posted by fidest press agency su sabato, 6 maggio 2017

enrico letta

À quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle, l’Institut Jacques Delors (IJD), le think-tank pro-européen fondé par l’ancien Président de la Commission européenne et présidé aujourd’hui par Enrico Letta, ancien Premier Ministre italien et Doyen de l’école de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), publie un texte dans lequel la victoire d’Emmanuel Macron est qualifiée de « souhaitable ». Le candidat, dont l’arrivée en tête au premier tour « contredit utilement les prophéties annonçant que la victoire de Trump et le vote en faveur du Brexit entraîneraient une vague irrésistible de votes nationaux de repli », est considéré comme étant le plus à même « de réaffirmer l’ancrage et l’influence de la France en Europe et de mieux défendre ses intérêts et ses valeurs au sein de l’UE ». Les auteurs du texte, parmi lesquels figure l’ancien Directeur-Général de l’OMC, Pascal Lamy, et le directeur de l’IJD, Yves Bertoncini, assurent que l’Europe, désignée par le plus grand nombre d’analystes politiques comme le principal point de clivage de la campagne, n’a pas eu un poids dominant dans le choix des Français au premier tour qui « ont d’abord voté sur la base de considérations domestiques (renouvellement des pratiques politiques, éducation et formation contre le chômage, fiscalité, protection sociale…). Certains électeurs ont même pu voter en dépit de leurs réserves quant aux positions sur l’Europe du candidat qu’ils soutenaient, confirmant ainsi que l’Europe n’était pas au cœur de leurs préoccupations ».Les trois têtes d’affiches de l’institut, qui depuis sa création est engagé dans un travail d’analyse et de proposition pour parachever l’union économique et monétaire, mettent en garde contre la sortie de l’euro prônée par la candidate soutenue par le Front National : « Sortir de l’euro, ce serait se priver d’une protection solide face à la spéculation financière internationale et jouer l’épargne des Français à la roulette russe. Ce serait s’exposer à nouveau aux dévaluations compétitives destructrices du passé : le nationalisme monétaire, c’est la guerre monétaire ! ».L’Europe n’est plus le centre du monde, assurent les trois auteurs du texte pour qui les défis à relever à l’international devraient pousser les Européens à s’unir davantage « face à des défis aussi nombreux et divers que le chaos en Syrie et en Libye, l’agressivité russe, le terrorisme islamiste, le changement climatique, la dérégulation financière internationale, les vagues migratoires incontrôlées, la montée en puissance de la Chine, l’imprévisibilité de Donald Trump ou la gestion du divorce UE-Royaume Uni ».En conclusion les trois signataires du texte exhortent à « Poursuivre et à approfondir le dialogue exigeant sur lequel a toujours reposé la construction européenne, afin de l’adapter pleinement au XXIe siècle ».

Posted in Estero/world news, Politica/Politics | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

The EU and our collective security: stronger together!/Die EU und unsere kollektive Sicherheit: Gemeinsam stärker!

Posted by fidest press agency su domenica, 19 giugno 2016

europa comunitaria2The people of Europe are facing a multi-faceted security challenge that they need to confront together now more than ever before, whatever the outcome of the British referendum. They need to place their “collective security” at the very heart of the European construction, underlining their recent progress in the field but also framing it within a mobilising global vision.
Jacques Delors, António Vitorino, Pascal Lamy, Enrico Letta and Yves Bertoncini take a stand in this Viewpoint which focusses on 3 main elements:
1. Placing collective security (back) at the heart of the European construction
2. Making the best use of Europe’s collective security tools
3. Strengthening Europe’s collective security architecture
Their conclusion is that every country in the EU should contribute to strengthening our collective security, and that includes the United Kingdom, which will participate even better as a full member of the EU. Where security and numerous other global challenges are concerned, in any event, David Cameron is absolutely right to highlight the fact that we are “stronger together”!
Die Menschen in Europa stehen vor einer vielschichtigen Sicherheits Herausforderung , die sie zusammen jetzt mehr zu konfrontieren müssen als je zuvor, was auch immer das Ergebnis der britischen Referendum. Sie müssen ihre “kollektive Sicherheit” im Herzen des europäischen Aufbauwerks zu stellen, ihre jüngsten Fortschritte auf dem Gebiet unterstreichen, sondern auch innerhalb einer Mobilisierungs globale Vision einrahmen.
Jacques Delors, António Vitorino, Pascal Lamy, Enrico Letta und Yves Bertoncini nehmen einen Stand in diesem Blickwinkel , die auf drei Hauptelemente fokussiert:
1. Einlegen kollektive Sicherheit (zurück) im Herzen des europäischen Aufbauwerks
2. Die bestmögliche Nutzung der kollektiven europäischen Sicherheitstools
3. Stärkung der kollektiven Sicherheit Architektur Europas
Ihre Schlussfolgerung ist , dass jedes Land in der EU unsere kollektive Sicherheit zur Stärkung beitragen sollten, und dazu gehört auch das Vereinigte Königreich, die noch besser als vollwertiges Mitglied der Europäischen Union teilnehmen. Wo Sicherheit und zahlreichen anderen globalen Herausforderungen betroffen sind, in jedem Fall ist David Cameron absolut Recht vor, die darauf hinweisen, dass wir “gemeinsam stärker” sind!

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Quelles priorités futures pour la politique de cohésion post-2020?

Posted by fidest press agency su venerdì, 20 maggio 2016

TribuneCette Tribune de Marjorie Jouen, conseillère à l’Institut Jacques Delors, est tirée de son intervention lors de la conférence finale du Comité des régions sur “La future politique de cohésion au-delà de 2020” qui s’est déroulée à Bruxelles le 3 mars 2016. Elle retrace l’évolution de la politique de cohésion et analyse les nouveaux défis auxquels elle sera confrontée avant de proposer quelques recommandations pour la future politique de cohésion post-2020. Les principaux elements de cette Tribune s’articulent autour de trois parties :
1. Il y a trente ans, le double défi de la cohésion économique et sociale
2. Parmi les nouveaux défis européens post-2020, celui de la cohésion sociétale et territoriale
3. Quatre recommandations

Posted in Estero/world news, Politica/Politics, Uncategorized | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Quelle stratégie migratoire pour l’UE?

Posted by fidest press agency su mercoledì, 9 marzo 2016

stratègie migratoireCette synthèse revient sur les principaux éléments du débat sur la stratégie migratoire de l’UE qui a eu lieu le 24 octobre 2015, lors du Comité européen d’orientation de l’Institut Jacques Delors. Il a été introduit par Enrico Letta, vice-président de l’Institut Jacques Delors et ancien Président du Conseil des ministres italien, Daniela Schwarzer, directrice du programme Europe au German Marshall Fund of the United States à Berlin et António Vitorino, président de l’Institut Jacques Delors.
Cette synthèse s’articule autour de 4 points:
1. Un agenda migratoire européen bouleversé à court et moyen termes ;
2. Les institutions européennes face au défi populiste et au défaut d’efficacité ;
3. Le rôle pivot de l’Allemagne ;
4. Une crise prévisible, mais surmontable au niveau européen. (foto: stratègie migratoire)

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Jacques Delors ouvre ses archives d’ancien Président de la Commission européenne à la consultation

Posted by fidest press agency su giovedì, 18 febbraio 2016

delorsParis, 17 février 2016 30 ans après la signature de l’Acte unique européen, l’Institut Jacques Delors ouvre les archives personnelles de son Président fondateur à la consultation. Ces archives couvrent la période de 1984 à 1994.Ce fonds est composé de textes d’interventions de Jacques Delors, d’entretiens et d’articles de presse, de notes préparatoires et comptes rendus de rencontres à haut niveau (principalement rédigés en français).On y retrouve des documents sur les négociations de l’Acte unique européen, la mise en place du marché unique, le renforcement de l’Europe sociale et du Dialogue social, la montée en puissance du budget européen. Sont également présentes des archives liées au traité de Maastricht, à la citoyenneté européenne, à l’UEM, à l’euro. Les archives de Jacques Delors permettent d’éclairer le rôle de la Commission lors de la réunification allemande et dans la transition économique et démocratique des pays de l’ex-Union soviétique et de l’Europe centrale et orientale.Elles font aussi écho à la dislocation de l’ex-Yougoslavie et aux conflits du Proche-Orient, notamment à la guerre du Golfe. Une ample documentation se réfère d’autre part aux négociations de l’Uruguay round, à partir de 1986, dans le cadre des négociations commerciales du « GATT ». Sont également présents des documents de préparation du Livre blanc « Croissance, compétitivité, emploi : les défis et les pistes pour entrer dans le XXIe siècle ».Ces archives sont consultables auprès d’organisations partenaires en Belgique, en France, en Italie, en Pologne, en Suisse, ainsi que dans nos bureaux de Paris et de Berlin.
Une bourse post doctorale, un prix du meilleur mémoire de master et un séminaire de travail annuel sont mis en place afin de favoriser la consultation du fonds d’archives de Jacques Delors et de promouvoir l’étude de l’histoire de la construction européenne. (foto: delors)

Posted in Estero/world news, Politica/Politics | Contrassegnato da tag: , , | Leave a Comment »

Schengen is dead? Long live Schengen!

Posted by fidest press agency su mercoledì, 25 novembre 2015

Institut Jacques DelorsJacques Delors, Antonio Vitorino and the participants of our 2015 European Steering Committee call on the heads of state and government to both safeguard and strengthen Schengen in the face of international crises (terrorist attacks and the massive influx of asylum-seekers), in a declaration untitled “Schengen is dead? Long live Schengen!” which has already been published in several European media.
After the shocking and coward terrorist attacks in Paris, they underline that “we should be united to fight efficiently against the threat of terrorism, in Europe as well as abroad” and that “our desire for security can be more effectively met within the framework of the Schengen area”, particularly via an improvement of “our ability to ensure the effective monitoring of what are now our common external borders”They conclude their declaration by calling “to safeguard and to strengthen Schengen shirking the dangerous temptation to fall back on national borders – a move which would damage the people of Europe without in any way bolstering their security”

Posted in Diritti/Human rights, Estero/world news | Contrassegnato da tag: , | Leave a Comment »

Support the Jacques Delors Institute!

Posted by fidest press agency su giovedì, 12 novembre 2015

jaques delorsThe Jacques Delors Institute needs the support of all those who wish to defend the founding principles of the EU, act for more democratic debate and push for greater European integration. This support is more important to us than ever at a time when the European Union is developing in a particularly difficult context (the Eurozone crisis, the calling into question of the Schengen zone, wars on our doorstep, the possibility of a Brexit, etc.). (photo: delors)

Posted in Estero/world news, Spazio aperto/open space | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Jacques Delors Honorary Citizen of Europe

Posted by fidest press agency su sabato, 27 giugno 2015

european parliamentI am moved by this recognition from the highest European authorities, and am also very proud to follow in the footsteps of two great men–two great Europeans for whom I feel both admiration and affection: Jean Monnet et Helmut Kohl.The fight for a strong Europe which supports its values with pride remains my own. I rage when I feel that she is moving away from this ideal. I send my warmest thanks to all of those who have given me this honor. I remain convinced that, without a strong Europe which is building a collective and sustainable future, there cannot be a happy future for our fellow EuropeansThe challenge for Europe, in the face of the radical transformations in the world and the human and social disorders that they bring, remains today what it was yesterday: the choice between survival and decline. To pursue this ambition, I continue my militant activism, most notably within the Jacques Delors Institute (Notre Europe).

Posted in Cronaca/News, Estero/world news, Recensioni/Reviews | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Engaging Europe in the world

Posted by fidest press agency su giovedì, 19 giugno 2014

The G7 might have no more European members in it by 2050. But the European Union could certainly be a member if it so wished.
This manifesto signed by parlamento europeo Antonio Vitorino, Pascal Lamy, Eneko Landaburu, Etienne Davignon, Elisabeth Guigou, Nicole Gnesotto, Philippe de Schoutheete, Elvire Fabry et Sami Andoura, calls on the European political authorities who are set to take office at the end of the summer, to commit to this strategic comeback from the very beginning of the legislative term from 2014 to 2019.We will be able to contribute to strengthening our place and our role on the international stage only by embracing concrete targets in the short and medium term in five priority projects:
1. We must speed up the adoption of mechanisms for the collective management of crises, and check the decline in our military capabilities.
2. Our interests in the energy sphere must be coordinated in order to ensure security of supply, which can be enabled by a European energy community.
3. We must evince greater solidarity in the struggle against illegal immigration by simultaneously developing a common policy for legal immigration that will allow us to address the challenge of our demographic decline.
4. We must also help our businesses to benefit from the growth of the emerging markets and promote our standards in the context of our common trade policy.
5. And lastly, we need to adopt a more pro-active stance with our neighbours.

 

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Le pouvoir aux citoyens : conditions d’un espace public européen?

Posted by fidest press agency su mercoledì, 9 aprile 2014

Notre Europe – Institut Delors, en partenariat avec EuroCité et Europartenaires, a organisé le sixième séminaire du cycle “Espace public européen : en route vers les élections européennes” autour du thème “Le pouvoir aux citoyens : conditions d’un espace public européen ?”. Claire Versini, chargée de projet à Notre Europe – Institut Jacques Delors, synthétise ce séminaire autour de trois points principaux :
1. Donner le pouvoir aux citoyens, une réponse institutionnelle au déficit démocratique?
2. Prendre le pouvoir : un véritable parcours du combattant pour les citoyens
3. Ni populisme, ni technocratie : comment communiquer pour donner aux citoyens les moyens de construire un espace public européen ?
Après une introduction de Renaud Soufflot de Magny, chef adjoint de la représentation de la Commission en France, revenant sur les modalités d’expression d’ores et déjà existantes, et la nécessité d’améliorer la dimension participative des outils mis à la disposition des citoyens européens, Nicolas Leron, président d’EuroCité, a modéré un débat entre Sandrine Bélier, députée européenne Verts/ALE et Anne-Marie Perret, présidente de la Fédération syndicale des services publics et présidente du comité des citoyens de l’Initiative citoyenne européenne “Right 2 Water”. Notre Europe – Institut Jacques Delors, Eurocité et Europartenaires remercient la Représentation de la Commission européenne en France d’accueillir ce cycle.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Le premier débat de leur cycle “Droit d’inventaire – Droit d’inventer”

Posted by fidest press agency su venerdì, 17 gennaio 2014

jaques delorsLe 25 novembre 2013, 6 mois avant les prochaines élections européennes, Notre Europe – Institut Jacques Delors et le Mouvement Européen France ont lancé le premier débat de leur cycle “Droit d’inventaire – Droit d’inventer”, à Albi dans l’euro-circonscription Sud-Ouest, sur les thèmes de la mondialisation et de l’emploi.Trois enjeux principaux ont été abordés:
Emploi, l’harmonisation sociale et fiscale pour une concurrence intra-européenne plus saine ;
Mondialisation, s’unir pour une compétition d’égal à égal avec l’extérieur ;
25 mai 2014, le choix de votre Union Européenne.
A cette occasion, les citoyens ont pu partager leurs questions et leurs opinions avec :
Anne LAPPEROUZE, présidente du Mouvement Européen – France – Tarn,
Yves BERTONCINI, directeur de Notre Europe – Institut Jacques Delors,
Daniel ECLACHE, chef d’entreprise et président du MEDEF – Tarn,
Jean-Louis HORMIERE, président de la Chambre de commerce et des métiers du Tarn,
Antoine JANKOWSKI, consul honoraire de Pologne à Toulouse.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

Quel instrument financier pour faciliter les réformes structurelles dans la zone euro?

Posted by fidest press agency su venerdì, 20 dicembre 2013

EuropeL’idée de mettre en place des arrangements contractuels pour faciliter les réformes structurelles dans la zone euro commence à prendre forme. Ce policy paper d’Eulalia Rubio apporte quelques réflexions sur cette proposition et, de manière plus générale, sur la raison d’être d’un instrument d’incitation pour faciliter l’adoption de réformes structurelles dans la zone euro. Après une courte analyse de la proposition actuelle (section 1), il aborde son champ d’application, le genre de réformes visées, l’appropriation de ces arrangements au niveau national et la nature de l’aide financière associée à ces contrats (section 2). La partie 3 s’intéresse ensuite à la raison d’être de ces arrangements. Elle met en question les hypothèses causales sur lesquelles repose cette proposition et appelle à renoncer à la logique d’incitation au profit d’une logique de solidarité. La partie 4 décrit brièvement les caractéristiques d’une alternative aux arrangements contractuels : un instrument de cohésion temporaire pour aider les pays contraints de procéder à des ajustements éprouvants, s’inspirant de l’idée de Jacques Delors d’instaurer un « super fonds de cohésion » pour les pays de l’UEM connaissant les plus grandes difficultés.(europe)

Posted in Uncategorized | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »

United in diversity: Anthems and flags of the European Union

Posted by fidest press agency su lunedì, 9 dicembre 2013

Europe - Satellite image - PlanetObserver

Europe – Satellite image – PlanetObserver (Photo credit: PlanetObserver)

This study’s purpose is to highlight the meanings and con­text underlying the appearance of the main symbols attached to each EU member country, that are the national anthem and the flag, by also associating the portrayal of this union. Because they are “united in diversity”, EU countries regularly put forward their colours and anthems, the lyrics and harmonies of which represent as many different historical context and traditions, which are not well known among Europeans. Yet, these symbols perfectly illustrate the concept of a “European federation of nation states” promoted by Jacques Delors, and based on both the uniqueness of each country, and on the lasting reconciliation among the countries in the EU, to the point where the fiercest showdowns between them these days are of the sporting variety! The Union makes sense in a globalising world, yet in its partners’ and competitors view “Europe” is grow­ing old and shrinking. The answer is not to build a new nation or superstate but to forge greater unity among countries and peoples while continuing to respect their unique characteristics and features.Bearing all of this in mind, this study has the merit of homing in on the nitty-gritty, of getting straight to the heart of the matter, condensing in a few lines the reasons why certain colours, words and tunes make our neighbours’ hearts beat that little bit faster. It is particularly useful, and even unique, in that it does not make do with simply introducing the EU countries’ symbols in alpha­betical order, it also illustrates the historical context that led to the develop­ment and adoption of the flags and anthems, grouping them together in like cat­egories.A feeling of belonging is something you build, it is a result of imagi­nary interpretation and needs to be rooted first and foremost in a political project, but it can also be usefully rooted in such tools as flags and national anthems. In the EU’s case it is not simply a matter of getting the peoples of Europe to feel greater attachment to the star-spangled flag or to the “Ode to Joy”. It is also necessary to help them learn more about the flags towards which their “European compatriots” turn and the anthems they entone on ceremonial occasions, at European sporting events or during the Olympic Games.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , , | Leave a Comment »

Unis dans la diversité hymnes et drapeaux de l’Union Européenne

Posted by fidest press agency su lunedì, 9 dicembre 2013

Le train de la Rhune, Pays Basque, France

Le train de la Rhune, Pays Basque, France (Photo credit: marcbi91)

Cette étude cherche à mettre en lumière les significations et les contextes d’apparition des deux principaux symboles attachés à chacun des pays de l’Union européenne, ainsi qu’à l’UE elle-même, que sont l’hymne et le drapeau.Parce qu’ils sont « unis dans la diversité », les pays de l’UE portent régulièrement haut et fort des couleurs et des hymnes dont la signification et l’harmonie expriment autant de contextes historiques et de traditions différentes, et connus de peu d’européens. Pourtant, ces symboles permettent à eux seuls de mieux comprendre le concept même de « Fédération européenne d’Etats nations » promu par Jacques Delors, basé tant sur la singularité de chaque pays que sur une construction européenne qui a permis une réconciliation durable entre les pays de l’UE, dont les affrontements les plus vifs se limitent désormais aux compétitions sportives. L’Union prend tout son sens dans la mondialisation, alors que « l’Europe » vieillit et rétrécit au regard de ses partenaires et concurrents. Pour autant, il ne s’agit pas de mettre en place une nouvelle nation ou un super Etat, mais d’unir davantage des pays et des êtres, tout en respectant leurs spécificités.Dans cette perspective, la présente étude a le grand mérite d’aller à l’essentiel en permettant d’en savoir plus en quelques lignes sur les couleurs et les paroles qui font battre le cœur de nos voisins. Elle est d’autant plus utile et originale qu’elle ne se contente pas de présenter les symboles des pays de l’UE par ordre alphabétique, mais se fonde sur le rappel des contextes historiques ayant conduit à l’élaboration et à l’adoption des drapeaux et des hymnes, tout en les regroupant en catégories communes.
Un sentiment d’appartenance se construit. Dans le cas de l’UE, il ne s’agit pas seulement de faire en sorte que les européens s’approprient davantage le drapeau étoilé et l’Ode à la joie. Il faut aussi œuvrer afin qu’ils connaissent mieux les drapeaux vers lesquels se tournent leurs « compatriotes européens » ainsi que les hymnes qu’ils fredonnent, à l’occasion des commémorations ou lors des championnats d’Europe et des Jeux olympiques.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , , | Leave a Comment »

Notre Europe

Posted by fidest press agency su sabato, 23 novembre 2013

Jacques Delors

Jacques Delors (Photo credit: Wikipedia)

Jacques Delors Institute publishes a study commissioned by the Federal Chancellery of Austria on the impact of the reforms currently implemented or mooted on national welfare states in the EMU.
As Jacques Delors underlines in the foreword of this study, national welfare states, to which Europe’s citizens feel immensely attached, play a central role in EU countries whatever the differences there may be among the member states. Even though the welfare state was already facing a dual challenge in terms both of funding and of effectiveness before 2007, the current crisis has only worsened the tension weighing down on welfare states.The economic downturn has translated into a significant rise of unemployment and poverty levels, in particular in the euro area periphery, whereas growing pressure to consolidate national budgets is forcing significant cuts in social spending. At the same time, the crisis has led to a major reform of the European economic governance and the current debate suggests deepening the process of integration within the euro area in the fiscal, economic, banking and political fields.In the first part of this study, Sofia Fernandes and Kristina Maslauskaite present an overview of the state of ”Social Europe” today with an emphasis on the consequences of the new economic governance on national employment and social policies and the impact of the current crisis on national welfare states. In the second part of the study, the authors propose three possible scenarios for EMU’s future. These scenarios are built on different assumptions and they include a set of initiatives in the fields of the fiscal, economic, banking and political union as well as EMU’s social dimension. The authors assess each scenario on the basis of their main consequences for the euro area economy and for national welfare states from core and peripheral member states.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , | 1 Comment »

Comment rendre l’UE plus démocratique ?

Posted by fidest press agency su mercoledì, 6 novembre 2013

Notre Europe logo

Notre Europe logo (Photo credit: Wikipedia)

“Synthèse par Virginie Timmerman Texte intégralTexte intégral Cette synthèse de Virginie Timmerman reprend les conclusions de la table ronde organisée par EuroCité, Europartenaires et Notre Europe – Institut Jacques Delors le 16 septembre 2013 sur le thème “« Démocratiser les affaires européennes ». Cette table ronde, modérée par Jean-Noël Jeanneney, président d’Europartenaires, rassemblait :– Sylvie Goulard, députée européenne, Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe;- Sandro Gozi, député italien, membre du parti démocrate;  – Yannick Jadot, député européen, Groupe des Verts / Alliance libre Européenne.

Posted in Estero/world news | Contrassegnato da tag: , , , | Leave a Comment »